Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Les différents points à connaitre pour créer sa société en Angleterre

La Grande-Bretagne a toujours eu un fort dynamisme économique. Le climat d’affaires y est particulièrement propice pour pratiquement tous les secteurs d’activité. S’y implanter oblige cependant les entrepreneurs à régler certaines procédures. Ils peuvent se faciliter la tâche et accélérer les démarches en faisant appel à un intermédiaire.

Les atouts du Royaume-Uni

La Grande-Bretagne s’est concentrée vers le commerce international depuis belle lurette. Au XVIIIe siècle, le Royaume-Uni possédait la plus grande flotte de marine marchande du monde. Depuis cette époque, le gouvernement britannique ne ménage pas d’efforts pour entretenir de bonnes relations avec plusieurs pays étrangers, dont la France. Aujourd’hui, malgré le Brexit, les autorités locales continuent d’instaurer un climat favorable à l’arrivée de nouveaux investisseurs. Elles misent beaucoup sur une fiscalité avantageuse afin d’attirer les entrepreneurs du monde entier. Avec un impôt sur les sociétés allant de 0 à 30 % et des taxes sur le revenu n’excédant pas 40 %, la pression fiscale exercée ne risque pas de nuire au développement des entreprises naissantes. La flexibilité de l’infrastructure et des régimes juridiques permet entre autres de profiter de certaines exonérations en début d’activité. Le marché du travail y est également intéressant. On parvient à trouver de nombreux profils sans avoir à entreprendre une campagne de recrutement en bonne et due forme.

Comment créer sa société en Angleterre ?

Créer une société en Angleterre n’est pas si simple qu’on ne le pense. Le fondateur doit absolument ouvrir un compte bancaire au sein d’une banque britannique. Seulement, ces institutions financières demandent des pièces justifiant qu’on réside bien au Royaume-Uni depuis au moins 3 mois. Ce détail peut irriter plus d’un et à vrai dire certains abandonnent leurs projets après avoir eu vent de ce souci. Toutefois, il suffit en fait de faire appel à un intermédiaire pour contourner ce problème.Celui-ci doit se porter garant de l’entrepreneur. Bien entendu, il doit déjà avoir de bonnes relations avec les établissements bancaires pour pouvoir les rassurer. Actuellement, on peut dénicher ces professionnels avec facilité .Il  suffit d’effectuer une simple recherche sur l’internet. La plupart d’entre eux sont des experts comptables exerçant à Londres.On peut leur déléguer toutes les procédures pour la création de son entreprise ou pour s’installer au Royaume- Uni.

Nathalie