Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Les métiers émergents et en forte évolution

Pour garantir le bon déroulement des travaux de la Commission de la certification professionnelle, France compétences lance un appel à contributions. Cet appel concerne l’établissement d’une liste ou d’une fiche comportant les métiers en évolution ou les métiers émergents de l’année 2021. La liste a été mise en place dans le but de garantir une importante réactivité sur le marché du travail. Cette année, le protocole d’enregistrement au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) s’inscrit dans un cadre spécifique. Découvrez à travers cet article la liste des métiers émergents.

Ce qu’il faut savoir sur les métiers émergents et en forte évolution

En raison de la nécessité d’avoir une perception globale des problèmes liés au développement, à l’emploi et aux compétences, l’appel à contributions ne s’adresse qu’aux partenaires sociaux des branches et syndicats professionnels. Cet appel met en exergue quatre principales thématiques :

  • la transition écologique ;
  • la stratégie de relocalisation des activités économiques ;
  • la modernisation des réseaux et infrastructures ;
  • la numérisation et l’intelligence artificielle.

Certains secteurs d’activités ont également été ciblés par cet appel à contributions. Dans un premier temps nous avons le secteur des services à la personne. Ce secteur vient répondre aux besoins socio-sanitaires grâce au développement de nouveaux services. Ensuite, il y a le secteur industriel qui concerne spécialement la stratégie de relocalisation et la structuration des métiers en forte évolution qui contribuent à la production nationale.

La majorité des contributions reçues proviennent des secteurs du bâtiment, du numérique et de l’industrie. Ces différentes contributions ont été minutieusement analysées pendant la Commission de la certification professionnelle du 18 décembre 2020. On ne peut affirmer que la totalité des métiers retenus est des métiers émergents ou en forte évolution. Au contraire, ces métiers sont sous l’influence de l’importante évolution de leurs activités professionnelles et des compétences associées.

À quoi sert la liste des métiers émergents

L’instance de régulation de la formation en France (France compétences) met à disposition du public une liste de métiers émergents ou à forte évolution dans le but de permettre à des organismes certificateurs de profiter d’un enregistrement rapide au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Cependant, une question demeure. Pourquoi est-ce si important d’établir une liste des métiers émergents ou à forte évolution ? La réponse est simple.

En effet, pour bénéficier de fonds publics et mutualisés, il est primordial que la certification soit sauvegardée dans le Répertoire national des certifications professionnelles. Si la certification est enregistrée, il est alors possible de prendre en charge les formations à travers le Compte personnel de la formation (CPF). La formation peut également être prise en charge par le biais d’un plan d’investissement dans les compétences (PIC) ou grâce à des financements particuliers de Pôle emploi. Il faut retenir qu’aucune formation ne peut être prise en charge par Compte personnel de formation, sauf en cas d’exception.

La liste des métiers émergents

La liste des métiers émergents au titre de l’année 2021 se présente comme suit :

  • Assistant médical ;
  • Clerc assistant ;
  • Clerc gestionnaire ;
  • Commissaire de justice ;
  • Plombier chauffagiste ;
  • Couvreur ;
  • Serrurier métallier ;
  • Diagnostiqueur de produits, matériaux et déchets issus des bâtiments ;
  • Préparateur en déconstruction ;
  • Technicien d’installation et de maintenance de systèmes énergétiques ;
  • Technicien/chef de projet en rénovation énergétique ;
  • Chargé de recyclage en production plasturgie ;
  • Chargé de process numériques de production en plasturgie ;
  • Technicien applicateur spécialisé dans la maitrise des nuisibles ;
  • Architecte Internet des objets ;
  • Data Engineer ;
  • Architecte des systèmes d’information dans les processus industriels ;
  • Ingénieur/Expert en numérisation des systèmes et processus de production ;
  • Technicien en conception d’études et développement électronique ;
  • Technicien en électronique.

Ces métiers viennent compléter la liste publiée en 2020. Chaque métier incarne un secteur d’activité bien déterminé. Loin d’être exhaustive, cette liste donne un aperçu des métiers dits d’avenir.

Nathalie