Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Contrats aidés 2022 : tout ce que vous devez savoir

Avez-vous déjà pensé aux contrats aidés pour vos embauches ? Contrat d’adaptation, contrat d’avenir, contrat emploi jeune, contrat initiative d’emploi, contrat d’accompagnement dans l’emploi, contrat de qualification, etc : ces contrats aidés sont un bon moyen permettant l’insertion professionnelle de certaines individus ayant des difficultés à trouver un emploi. En contrepartie, l’entreprise employeur bénéficie d’une aide financière, voire une exonération de charges. Toutefois, dans un contexte de tension sur le marché du travail, ces dispositifs fluctuent dans le temps. D’où il est parfois difficile de s’y retrouver. Retrouvez ci-dessous les points essentiels que vous devez sur ce contrat : Qu’est-ce que le contrat aidé ? Qui en sont les bénéficiaires ? Quels sont les contrats aidés mis en vigueur actuellement ?

 

La définition du contrat aidé

Le contrat aidé s’agit d’un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l’employeur bénéficie d’aides. Ces aides peuvent prendre différentes formes, comme les subventions à l’embauche, aides à la formation ou encore une exonération de certaines charges sociales. En revanche, l’employeur s’engage à mettre en œuvre des actions d’accompagnement et de formation. Comme sylae, de nombreux portails Internet permet à ces employeurs bénéficiant de contrats aidés de télétransmettre facilement et en toute sécurité leurs données déclaratives.

En fait, le contrat aidé est réservé aux personnes qui rencontrent des difficultés particulières pour accéder à l’emploi.

En fait, l’objectif du contrat aidé est de faciliter l’insertion professionnelle de certaines catégories de personnes ayant des difficultés à trouver un emploi, tout en diminuant les coûts liés à l’embauche et à la formation pour l’employeur.

Qui en sont les bénéficiaires des contrats aidés ?

D’une manière générale, les personnes bénéficiaires de ces contrats aidés sont celles qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles d’accès à l’emploi. Il s’agit en effet des personnes suivantes :

  • Les demandeurs d’emploi de longue durée
  • Les personnes qui ont un handicap
  • Les seniors chercheurs d’emploi
  • Les jeunes en chômage et sans qualification
  • Les bénéficiaires de minima sociaux

 

Quels sont les contrats aidés mis en vigueur actuellement ?

De nos jours, il existe de nombreux types de contrats aidés en fonction des profils et des secteurs, à savoir :

 

·        CUI ou Contrat Unique d’Insertion – CAE ou Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi :

Ces contrats sont notamment pour le secteur non-marchand tel que les associations, les collectivités, les organismes de droit privé à but non-lucratif, les personnes morales de droit privé chargées de la gestion d’un service public, les sociétés coopératives d’intérêt collectif, les autres personnes morales de droit public. Ces contrats facilitent l’insertion professionnelle grâce au contrat qui inclut des actions d’accompagnement professionnel comme les formations, etc.

·        CUI Contrat Unique d’Insertion – CIE ou Contrat Initiative Emploi :

Ils sont plutôt pour le secteur marchand. En général, ces contrats sont uniquement autorisés dans les Département d’Outre-mer (DOM) ou dans certains conseils départementaux dans le cadre des Conventions Annuelles d’Objectifs et de Moyens ou CAOM. Seuls les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification, les employeurs des entreprises privées et les employeurs de pêche maritime sont autorisés à les signer.

·        Le contrat adultes-relais :

Ce type de contrat est destiné aux collectivités territoriales et aux établissements publics de coopération intercommunale, les établissements publics locaux d’enseignement comme les écoles, les organismes de droit privé à but non-lucratif, les personnes morales de droit privé chargées de la gestion d’un service public, les établissements publics de santé comme les hôpitaux, les offices publics d’habitations à loyer modéré, d’aménagement et de construction.

L’objectif de ce contrat est d’améliorer non seulement les relations entre les habitants des quartiers définis et les services publics, mais aussi les rapports sociaux dans les espaces publics ou collectifs.

·        Le contrat d’avenir professeur :

Il est destiné pour le rectorat qui recrute l’étudiant en partenariat avec des universités. Pour ce faire, le contrat sera cosigné par l’établissement scolaire ou l’école d’affectation et par l’étudiant. Ce contrat permet aux étudiants d’exercer leur futur métier de professeur tout en continuant leurs études et en touchant un salaire.

 

 

anna