Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME
customer Intelligence

Gros plan sur le Customer Intelligence

La meilleure gestion des clients et la construction d’une relation efficace sont devenues une réelle nécessité pour toutes les entreprises. Fort heureusement, grâce à Internet, il est désormais possible de collecter de nombreuses informations auprès des consommateurs. Justement, le système de Customer Intelligence va dans ce sens.

Qu’est-ce que le Customer Intelligence ?

L’expression de Customer Intelligence fait référence aux besoins de se focaliser sur les données clients utiles afin d’optimiser les campagnes marketing. Ce concept est de plus en plus sollicité dans une circonstance big data où le recours à un simple CRM ne permet plus de mieux connaître les consommateurs. Il est alors devenu primordial de trouver des stratégies permettant de regrouper toutes les informations clients au sein d’un même dispositif d’informations. Ces data clients seront exploités pour personnaliser les interactions avec la clientèle ainsi que la relation client.

La Customer Intelligence indique la captation intelligente des données liées aux consommateurs. Cet outil fait appel au système du deep learning et du big data. De ce fait, il est envisageable de n’extraire que les informations clients réellement nécessaires. Ce qui permet de mieux optimiser les campagnes et les actions commerciales BtoC. Le premier atout de ce dispositif, c’est qu’il permet de bénéficier d’un service clientèle beaucoup plus performant. Également, grâce à cet outil, on pourra réaliser les campagnes marketing de manière plus intelligente. De plus, il devient plus facile de piloter toute l’activité via un logiciel d’intelligence client. Les services commerciaux pourront ainsi optimiser leur fonctionnement. Ce qui fait de ce dispositif un allié de choix pour cibler et prévoir en BtoC.

Les meilleurs conseils pour bien gérer le Customer Intelligence

La Customer Intelligence permet donc d’optimiser les efficacités de toutes les campagnes et d’améliorer la performance des actions commerciales. Elle participe également au fait d’accroître l’acquisition et la satisfaction de la clientèle et par conséquent la rentabilité de l’activité. À cette fin, il est primordial de savoir bien manager cet outil. Il existe quelques conseils simples pour y parvenir. Cela commence par la récolte des feedbacks. Il est nécessaire d’adopter un dispositif d’écoute de la voix client. Dans ce cas, l’entreprise doit exploiter tous les canaux de communication, notamment les réseaux sociaux, les notes sur le site Internet, les e-mails, les appels téléphoniques, les réponses aux questionnaires et les commentaires sur les applications digitales. Cette approche permet de réaliser des enquêtes pertinentes de temps en temps afin de mieux déterminer les actions marketing appropriées.

Afin de recueillir efficacement et en temps réel des feedbacks, il convient de mettre en place un système d’alerte. De la sorte, il est possible d’identifier immédiatement les retours négatifs pour réagir rapidement. L’étape suivante consiste à optimiser le procédé close the loop ou « fermer la boucle ». Le but de cette démarche, c’est de convertir les consommateurs mécontents en clients satisfaits. Il est donc nécessaire de déterminer les causes du problème rencontré, de fixer un délai de résolution et de surveiller l’efficacité des actions menées. Bien sûr, il ne faut pas oublier de notifier aux acheteurs insatisfaits que leur remarque est notée.

Aurelie

borne recharge