Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Le sous-bock : un support de communication efficace

Au fil des années, le sous-bock est passé d’un simple objet du quotidien à un véritable support de communication. Également connu sous le nom de « rond à bière », c’est en effet un outil idéal pour bien véhiculer son image de marque. D’ailleurs, il peut être utilisé pour différents types de campagne. Bien sûr, l’aspect visuel du produit influe beaucoup sur le succès de l’opération.

Les différentes utilisations du sous-bock dans la communication

Aussi appelé sous-verre ou rond de bière, le sous-bock est un accessoire que l’on place au-dessous des verres pour éviter de tacher la table. Autrefois, ces articles étaient uniquement utilisés pour leur aspect pratique. Mais depuis près d’un siècle, le premier sous-bock à but commercial a vu le jour pour donner naissance à d’autres. Désormais, il est devenu l’un des supports publicitaires les plus anciens de la planète et le nombre de produits distribués chaque année se chiffre en milliard. Dans un tel créneau, les brasseurs sont évidemment les premiers clients des producteurs. Les bars, les pubs, les restaurants et les discothèques utilisent le sous block personnalise pour faire la promotion de leurs enseignes et de leurs boissons. En effet, le simple fait de servir un client avec cet instrument permet de rappeler l’identité visuelle d’une marque. Mais dans une opération marketing, le rond de bière se mue également en un véritable support de communication qui remplace le flyer. Ainsi, l’accessoire est distribué aux cibles pour transmettre un message publicitaire. Enfin, les sous-verres peuvent aussi être diffusés en guise de cadeau d’entreprise pour fidéliser la clientèle.

Quelques conseils pour bien utiliser le sous-block dans sa communication d’entreprise

Le sous-block est un support de communication visuelle comme tant d’autres. Il est essentiel de le concevoir avec soin pour  surprendre et toucher la cible. Et pour répondre aux besoins des consommateurs, ces accessoires sont désormais fabriqués à partir de différentes matières comme  le silicone, le carton, le bois, l’ouate ou encore le verre trompé. Aucun produit n’est meilleur que d’autres, mais il est particulièrement recommandé de choisir un modèle qui durera dans le temps. Le bénéficiaire pourra alors le conserver et l’impact publicitaire continuera à opérer. Par ailleurs, le sous-verre doit rappeler d’emblée la marque émettrice. Ainsi, lors de la conception et l’impression, il faut mettre en valeur l’identité graphique de l’entreprise. L’une des deux faces doit au moins présenter le logo et les coordonnées de la société. Enfin, pour se démarquer de la concurrence, on peut aussi différencier le sous-block par sa forme. Afin de trouver des idées originales, il est préférable de consulter le site web d’une agence spécialisée dans l’impression des supports de communication.

Nathalie

entreprise
entreprise