Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME
Prêt professionnel

Prêt professionnel : 3 astuces pour mettre toutes les chances de son coté

Vous souhaitez donner un coup de pouce à votre activité professionnelle et vous souhaitez recourir à un prêt professionnel ? Voici quelques conseils qui mettront les chances de votre côté auprès de votre banquier. Que vous ayez besoin d’un fond de roulement ou d’élargir votre activité, vous n’aurez aucun mal à franchir la porte des établissements bancaires pour trouver le financement dont vous aurez besoin.

Soigner l’impression dès le premier contact

La première impression est toujours la bonne ! Ainsi, lorsque vous allez entrer en contact avec votre banquier, pensez à soigner votre impression. Poignée de mains, regard, habillement, paroles et autres entrent en compte pour que votre banquier se fasse une première impression de vous. Evitez le stress, et restez calme durant l’entretien. Laissez à votre interlocuteur la gestion de ce moment, et vous verrez, tout se passera sans encombre. Lorsque vous répondez aux questions de votre banquier, souriez et prenez le temps de répondre en toute sérénité. Les signes de nervosités constituent un mauvais point, alors, évitez-les à tout prix.

Bien ficeler le projet avant sa présentation

Avant de demander un prêt professionnel auprès de votre banque ou d’une autre, il est recommandé de bien  monter votre projet, notamment votre business plan. Non  seulement cela vous facilitera la communication mais aussi marquera du respect envers votre interlocuteur. Cela évite les pertes de temps, tout en vous offrant la chance d’obtenir un prêt professionnel en un temps record. Pour ce faire, pensez à bien peaufiner la présentation générale qui doit se tenir sur deux pages au maximum. N’oubliez pas de l’accompagner avec des annexes détaillées, à savoir votre plan de financement.

Ce dernier doit être établi sur trois ans, tout en mentionnant un montant d’investissement réaliste, un apport personnel déterminant, une trésorerie prévisionnelle suffisante ainsi qu’un futur compte de résultat des plus crédibles. Il est recommandé d’éviter les informations aux compte-gouttes que vous promettez de compléter plus tard. Ayez du temps pour vous familiariser avec votre projet pour pouvoir répondre aisément à votre interlocuteur. Il sera heureux de se retrouver face à un véritable professionnel confiant et sûr de lui.

Apporter un maximum de preuve de crédibilité

Pour mettre les chances de votre côté, n’hésitez  pas à étayer tout en faisant valoir les prix que vous aurez remportés en tant qu’entrepreneur. En effet, la plupart des entreprises lauréats ont un plus par rapport aux autres puisque cela prouve le label de qualité dont les banquiers recherchent. Ils peuvent ainsi avoir l’assurance de se retrouver devant une personne fiable et crédible. Cela concerne entre autre le prêt d’honneur, le pré-agrément des sociétés de caution mutuelle, la garantie d’Oséo et bien d’autres encore. Si  vous avez ces titres, n’hésitez pas à les faire valoir. Pensez aussi à mettre en avant votre création d’entreprise en utilisant des maquettes, prototypes, photos, modèles, vidéos, prémaquette et bien d’autres encore pour séduire votre banquier. Sachez que cela se joue entre le duo personne/produit.

Vous savez maintenant les astuces incontournables pour l’acquisition d’un prêt professionnel ? N’attendez plus pour contacter votre banquier et de les mettre en pratique.

Aurelie