Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

L’impression 3D : un procédé de fabrication profitable pour les entreprises

Bien que la France soit encore en décalage comparée à d’autres pays, le marché de l’impression en trois dimensions poursuit une incroyable croissance. Aujourd’hui, elle prend une place grandissante dans les entreprises françaises. Ce procédé est utilisé dans différents domaines aussi bien pour le prototypage que pour la fabrication des pièces en série.

Le marché de l’impression 3D: un secteur en pleine croissance

En France, l’impression 3D gagne de plus en plus en popularité. Il s’agit d’un procédé qui consiste à solidifier du plastique liquide grâce à un rayonnement lumineux. Couche par couche, la lumière transforme le corps fluide en objet solide. Le processus est commandé par un ordinateur qui a en mémoire l’image de l’objet à reproduire. Aussi appelée fabrication additive, cette technologie s’adresse à différents segments de marché. Elle est le plus souvent utilisée par le service recherche et développement des entreprises pour le prototypage rapide. Elle permet de créer un prototype grandeur nature, ce qui donne les moyens d’identifier les défauts du produit.

Mais aujourd’hui, l’imprimante 3D grande taille s’invite également dans la production des pièces industrielles. En effet, de nombreuses usines ont désormais recours à ce procédé pour concevoir les prothèses auditives et dentaires ainsi que d’autres matériels médicaux. Néanmoins, la fabrication additive est le plus souvent exploitée dans le secteur de l’aéronautique et de l’automobile. Les industries s’en servent pour fabriquer des objets mécaniques et des outillages spécifiques.

Les différents avantages procurés par l’impression 3D

Si l’impression en trois dimensions séduit autant les entreprises, c’est parce qu’elle présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle rend possible la production en série des pièces d’une très grande complexité. C’est ce qui explique son succès dans les secteurs aéronautiques et spatiaux.

Par ailleurs, elle réduit le temps de réalisation d’un objet, peu importe la taille de celui-ci. Selon les procédures de la fabrication industrielle, la conception d’une pièce peut nécessiter plusieurs étapes. On peut citer le découpage, la prise de mesure, l’assemblage et bien d’autres encore. Grâce à l’imprimante 3D, ce processus devient obsolète et le circuit de production est plus court. En effet, il est possible de fabriquer un instrument d’un seul tenant et avec une rapidité d’exécution, ce qui permet de réaliser de réelles économies, aussi bien en termes de main d’œuvre que d’outillages.

Enfin, l’impression 3D s’applique à un grand nombre de matériaux comme  le plastique, le métal et la céramique. Afin de tirer profit de cette technologie, l’entreprise n’a pas forcément besoin de se procurer une imprimante. De nombreuses imprimeries 3D ont ouvert leurs portes en France.

Nathalie

credit
dépannage informatique