Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME
parc

Le leasing : une solution pour développer le parc automobile d’une entreprise à moindre coût

Le leasing séduit de plus en plus de particuliers. Pourtant, cette offre était exclusivement destinée aux entreprises il y a quelques années. Cette solution permet aux sociétés d’acquérir une voiture sans mobiliser des fonds conséquents. Elle présente également d’autres avantages qui vont être expliqués ci-dessous.

Comprendre les avantages du leasing pour les entreprises

Dans certains secteurs, posséder un vaste parc automobile est essentiel. Toutefois, certaines sociétés ne disposent pas d’une capacité d’autofinancement suffisante pour financer l’acquisition de nouveaux véhicules. Le leasing à moyen terme constitue une solution parfaite pour les entreprises confrontées à cette situation. Ce procédé évite à l’établissement de débourser la totalité du prix du bien. Grâce à cette formule, il pourra louer le véhicule dont il a besoin. Au terme de la location, la structure peut acquérir l’automobile en réalisant un dernier versement.

Ce mode d’acquisition permet de ventiler la trésorerie de l’enseigne. Grâce au crédit-bail, le dirigeant sera mieux préparé aux imprévus. Le paiement des mensualités donne les moyens de faire des économies. S’il le souhaite, le chef d’entreprise est même en mesure de louer plusieurs automobiles. Ce qui est parfait pour le démarrage d’une activité.

Ce procédé offre également des avantages fiscaux. Les charges liées à la location d’un équipement sont déductibles de l’assiette imposable. L’enseigne parvient à réduire le poids fiscal des nouveaux véhicules. Enfin, le mini lease est accessible à toutes les structures y compris les PME. Ainsi, le leasing aide les entrepreneurs à optimiser le fonctionnement de leurs sociétés.

Conclure un contrat de leasing au nom de son entreprise : ce qu’il faut savoir

Souscrire un contrat de leasing est à la portée de toutes les enseignes. Les entrepreneurs doivent simplement s’adresser à une société qui propose cette formule. Le montant du loyer dépendra de nombreux facteurs pour ne citer que la durée de la location, le prix du véhicule concerné ou encore les différentes dispositions en cas de résiliation contractuelle.

Le chef d’entreprise doit verser une certaine somme après la signature de contrat en guise de caution. Habituellement, ce premier versement représente 10 à 20% de la valeur de l’auto. Il faudra également respecter quelques conditions. Ce genre de contrat est assorti d’un kilométrage limité. De plus, l’automobile doit subir un contrôle technique trimestriel ou annuel. Heureusement, les réparations et l’entretien du véhicule sont pris en charge. La société cliente se décharge aussi du payement des primes d’assurance.

Aujourd’hui, les entreprises peuvent facilement trouver une formule complète pour les moments de pic d’activité saisonnière. Quelques sociétés de leasing sont désormais présentes sur internet. En visitant leurs sites, les intéressés découvriront un large panel d’offres. Il est également possible d’entamer les procédures directement sur ces plateformes. Ainsi, l’entrepreneur n’aura pas à se déplacer pour bénéficier d’une solution flexible.

Aurelie

travailleur detache
colis