Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

L’affichage dynamique : un outil de communication qui séduit les entreprises françaises

Nouvel outil phare du marketing sur point de vente, l’affichage dynamique gagne désormais de nombreuses enseignes françaises. Écran LED géant, bornes interactives, tablettes tactiles, ces moyens de communication sont destinés aussi bien aux visiteurs, aux passants ainsi qu’aux clients des magasins. En plus d’augmenter l’impact des messages publicitaires, ces outils permettent également de divertir et d’inciter les consommateurs à l’achat.

Les multiples atouts de l’affichage dynamique

Mode de communication né aux États-Unis, l’affichage dynamique connait une forte croissance en Europe. D’ailleurs, à en croire les analystes, son utilisation sera plus répandue dans les années à venir. Aujourd’hui, environ 44% des enseignes qui disposent d’un local physique ont intégré les écrans ainsi que les bornes interactives aux côtés des supports PLV traditionnelles. 60% d’entre elles sont des magasins, incluant les grandes et petites surfaces. Le reste comprend les commerces de services, tels que les aéroports, les cabinets dentaires, les agences immobilières ou encore les banques.

Également connu sous le nom de « Digital média », ce moyen de communication peut être utilisé aussi bien en externe qu’en interne. En extérieur, les différents dispositifs servent à capter l’attention et attirer les chalands. Selon une étude, près de 42% des passants seraient déjà entrés dans un point de vente après avoir été en contact avec un affichage dynamique.

En revanche, lorsque les instruments sont installés à l’intérieur, ils permettent de divertir les consommateurs tout en les informant. Par ailleurs, les marketeurs y ont de plus en plus recours pour des fins publicitaires. Ces outils sont effectivement parfaits pour promouvoir des produits et stimuler les ventes.

Le principe de l’affichage dynamique et les matériels utilisés

Contrairement aux idées reçues, l’affichage dynamique ne consiste pas seulement à diffuser des images en boucle. Tel un média traditionnel, les contenus sont travaillés de manière à ce qu’ils s’adaptent à l’audience, à l’activité de l’entreprise ainsi qu’à une période donnée.

Le digital média est un système composé d’un émetteur qui fonctionne à l’aide d’un logiciel spécifique. Qu’elles soient sous forme de texte, de vidéo ou de visuels, les différentes informations seront ensuite transmises vers un poste de diffusion. Il peut s’agir d’une borne interactive ou d’une tablette. Mais dans la majorité des cas, les enseignes utilisent les écrans LED géants. Pratiques, ces matériels permettent des usages divers. Ainsi, on peut y publier une série d’images, des catalogues, des affiches ou des animations. D’ailleurs, pour diffuser une vidéo avec une grande visibilité, les marques préfèrent désormais ces modèles grands formats.

Par ailleurs, les dalles LEDS sont particulièrement plébiscitées en raison de leur prix abordable. En outre, leur faible consommation d’énergie n’aura que peu d’impact sur les charges fixes des commerçants. Aujourd’hui, les fabricants proposent des dispositifs personnalisés. Les clients auront la possibilité de choisir la couleur, le système, le niveau d’étanchéité et la taille de l’écran. Bien sûr, les concepteurs dispenseront quelques conseils pour répondre parfaitement aux besoins de la clientèle.

anna

marche