Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Pourquoi faire appel à un traducteur qualifié?

L’élaboration d’un projet de traduction pour des documents professionnels ou administratifs représente généralement un travail d’envergure. De par la nature de celui-ci qui nécessite la maîtrise de plusieurs langues différentes, solliciter des traducteurs experts, notamment dans certains domaines en particulier, est donc un prérequis.

Un traducteur qualifié : un professionnel de métier

On peut bien entendu traduire une simple phrase mot à mot, sans y porter beaucoup d’attention. N’importe quel individu, dès lors qu’il a une notion de la langue écrite peut le faire. Toutefois, pour des textes plus longs ou à la nature bien plus complexe, ce type de procédé basique n’est pas toujours en mesure de restituer le contexte exact de celui-ci. En ce sens, un traducteur qualifié et disposant d’une connaissance approfondie sur ladite langue est capable de pallier ce problème. Il comprend, écrit, parle et pratique la langue étrangère comme s’il s’agissait de sa langue maternelle. C’est la raison pour laquelle, on parle de professionnel. En effet, de manière générale, il a fait des études de langue pouvant varier de 4 à 5 ans en fonction de son parcours. Il maîtrise donc parfaitement cette dernière ainsi que sa culture d’origine. Ainsi, il est assuré de traduire correctement un texte en conservant tout son sens, et ce, tout en l’adaptant aux spécificités de la culture cible. Une bonne traduction consiste surtout à miser sur l’efficacité des traitements ainsi que la qualité des résultats. En faisant appel à un professionnel, on est sûr de pouvoir allier ces deux critères.

Et il ne faut pas non plus oublier que les documents provenant d’une entreprise reflètent l’image de celle-ci. Avoir recours à un professionnel permet de maintenir une figure de rigueur.

À chaque domaine son langage

Ce point représente un souci majeur lorsque l’on oublie de faire appel à un traducteur qualifié. Il faut savoir que tous les secteurs ne vont pas partager les mêmes langages, vocabulaires et encore moins les mêmes expressions. Il existe d’ailleurs un domaine particulier où aucune erreur de terminologie ne sera pardonnée. Il s’agit du secteur juridique. Quand on doit procéder à une traduction juridique et éviter les non-sens, faire appel aux services d’un professionnel devient indispensable. En principe, le droit est une discipline vaste, avec un jargon qui peut vite paraître incompréhensible pour ceux qui n’y ont pas été initiés. L’exercice s’avère donc d’autant plus ardu lorsqu’il faut réécrire ce type de texte dans une autre langue.

Ainsi, dans une agence de traduction, on sera à même de trouver des professionnels qui fournissent des traductions spécialisées adaptées à son secteur de travail.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier que chaque activité est assortie d’un code de déontologie. C’est d’autant plus nécessaire lorsqu’on parle de traitement de document. Il n’y a qu’avec un expert que l’on pourra passer un contrat, assorti d’une clause de secret professionnel.

anna