Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME
tresorerie

Ce qu’il faut savoir pour assurer la gestion de la trésorerie d’une entreprise

Le développement d’une entreprise dépend de plusieurs paramètres, notamment la trésorerie. Une mauvaise gestion de cette dernière peut, en effet, tirer la société vers le bas. C’est un peu comme tenter de faire avancer une barque sans rames. Il s’agit d’un point capital dans la vie de tout dirigeant d’une compagnie. Pour assurer cette tâche en bonne et due forme, voici quelques détails à voir.

Anticiper au maximum pour assurer la gestion de la trésorerie d’une entreprise

Tout d’abord, il est important de savoir anticiper pour être mieux préparé à l’avenir. La gestion de trésorerie nécessite, en effet, un regard tourné vers le futur. Ainsi, il convient d’identifier les encaissements et les décaissements le plus tôt possible. Pour ce faire, il est recommandé de faire le point sur les charges fixes, afin de déterminer les périodes auxquelles l’entreprise risque de faire face à des problèmes de trésorerie. Des soucis à ce niveau-là peuvent rapidement saper le moral du manager et celui des salariés.

Il est également plus prudent d’établir un budget de trésorerie. La plupart des dirigeants pensent souvent que la gestion de la partie trésorerie de l’enseigne n’est autre qu’une discipline figée et non évolutive. Pour gérer au mieux la trésorerie de son activité, une entité peut, par exemple, former l’un de ses employés au pilotage de celle-ci. De cette manière, il s’assurera toujours qu’il reste assez d’argent dans la caisse de l’entreprise. Il n’hésitera pas à avertir son chef si une alerte se profile. Ainsi, le manager aura le temps de prendre les dispositions adaptées.

Recourir aux conseils d’une société spécialisée

Pour développer le chiffre d’affaires et assurer un suivi permanent de sa trésorerie, il est plus judicieux de solliciter l’expertise d’un prestataire spécialisé en conseil entreprise Bretagne, par exemple. Il dispose des compétences requises afin de préconiser les solutions les plus en adéquation avec les besoins de l’entité. Il est en mesure de prodiguer des conseils avisés en ce qui concerne notamment la gestion des moyens de paiement. Ces dernières années, des technologies innovantes ont révolutionné les modes de paiement. Il est de plus en plus courant de réaliser ses achats de façon instantanée et dématérialisée. En clair, les transactions s’effectuent sans contact, par mobile, etc. Les paiements en espèces, par chèque, etc. se font de moins en moins. Concernant les techniques de paiement en provenance de l’étranger, des outils spécifiques, tels que la lettre de crédit stand-by ou la remise documentaire, sont utilisés.

Le consultant accompagne également l’entité dans le cadre d’un diagnostic de trésorerie, par exemple. Il s’agit souvent d’une étape cruciale dans la vie d’une société au moment de la restructuration ou de la création d’entreprise. L’intervention d’un expert du domaine va permettre d’identifier les risques inhérents à la structure en place. Aussi, cela va permettre de détecter leurs conséquences et de préconiser des solutions conformes aux bonnes pratiques du marché. Cette procédure participe d’ailleurs à la sécurisation des activités de trésorerie de la compagnie. Bien sûr, les entreprises de taille moyenne utilisent encore un tableur Excel pour gérer leur trésorerie. Dans tous les cas, il est préférable de solliciter un spécialiste pour bénéficier d’un accompagnement professionnel.

Aurelie

soirée