Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

Les astuces pour éviter les mauvais payeurs

De nombreuses personnes sont victimes des impayés après la réalisation d’un travail qu’elles ont effectués ou des marchandises livrées. Cette situation est très embarrassante parce qu’on a travaillé pour rien. Des moyens existent pour éviter d’être confronté à ce genre de problème.

Fixer au préalable des accords sur le paiement

On dit toujours que les bons comptes font les bons amis. Ainsi, pour éviter les problèmes avec certains mauvais payeurs, il faut avant toute chose de convenir à un accord précis. L’idéal est de le mettre sur papier comme un genre de contrat et de le faire signer par le client. Il est indispensable aussi d’établir des conditions générales de vente et de lui adresser une facture correcte. Il faut toujours mentionner ces conditions générales sur le bon de commande et sur la facture.

Pour que le contrat soit valable et pouvant être utilises en cas de recours à la justice, il doit être connu, signé et accepté. Il est plus efficace si on y ajoute une clause précisant que des intérêts seront facturés en plus du montant dû en cas de paiement tardif.

Vérifier la solvabilité du client avant la signature du contrat

Avant de passer à la signature du contrat et surtout le commencement du travail, il est impératif de se renseigner sur le client. En effet, il est indispensable de vérifier sa solvabilité. Dans le cas où il a des difficultés financières, les chances de recevoir son paiement sont plutôt minces. Il ne faut donc pas négliger cette étape. Pour le faire, on peut s’adresser à des bureaux spécialisés, regarder sur Internet ou encore demander l’avis des autres travailleurs. Peut-être que l’un d’eux a déjà eu affaire avec ce client.

Si on a fini par collaborer avec le client, il est impératif d’agir rapidement des qu’on constate un non-paiement. Pour ce faire, on lui relance par mail pour demander avec courtoisie le paiement. S’il ne répond pas, on peut lui contacter par téléphone.

Recourir aux moyens les plus forts

Dans le cas où tous les moyens utilisés pour éviter les mauvais payeurs ne marchent pas et qu’ils ne règlent encore malgré les rappels, on peut passer par les moyens forts. On peut faire appel à des professionnels comme les conciliateurs, l’organisme de recouvrement, un avocat et un huissier de justice. Un conciliateur a pour fonction d’aider le créancier et le client à parvenir à un accord. Cette procédure n’est possible que lorsque les deux parties l’acceptent. Dans le cas où la situation financière du client ne lui permet pas d’effectuer le paiement, les deux parties pourront décider d’établir un autre accord notamment un nouveau délai. Puis, un organisme de recouvrement aide à recouvrir les factures impayées.

Par la suite, un avocat est un professionnel qui peut accompagner le travailleur dans le recouvrement des créances. Il peut rédiger et envoyer une mise en demeure. Il peut également représenter le travailleur en cas de procédure judiciaire. Enfin, un huissier de justice se charge de faire des recherches sur le client et donner des conseils en matière de recouvrement.

 

anna

marketing