Guide de conseils d'infos pour créer et développer votre PME

6 questions à vous poser avant de devenir franchisé

La franchise est une aventure des plus palpitantes pour un entrepreneur. Effectivement, en tant que franchisée, votre entreprise semble promise à un bel avenir. Pour quelle raison ? Vous êtes couvert par une marque qui a déjà une certaine notoriété dans son secteur d’activité. Vous ne devriez donc pas avoir de mal à vous lancer dans ce domaine.

Cependant, ce n’est que la partie théorique. En devenant franchisé, vous pouvez aussi être confronté à d’innombrables obstacles. De ce fait, il convient de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans ce projet.

1- Le secteur d’activité vous plaît-il ?

Vous avez l’âme d’un entrepreneur et vous souhaitez ouvrir votre franchise. Vous devez faire le bon choix. En effet, il existe plusieurs types de franchise :

  • La franchise de service, c’est le type de contrat idéal si vous envisagez des activités comme l’intérim en franchise ou bien dans la location de voiture en tant que franchisé.
  • La franchise industrielle, ici le franchisé exploite une technique mise au point par le franchiseur,
  • La franchise de distribution, la plus répandue, permet aux franchisés de vendre des produits qui portent le nom du franchiseur.

Pour vous aider à faire le bon choix, les franchiseurs participent régulièrement à des séances de rencontres afin de promouvoir leur business. Durant ces événements, vous aurez l’opportunité d’échanger avec ces propriétaires de marque.

D’une part, vous pourrez leur poser autant de questions que vous le souhaitez sur leur activité. Cela vous permettra de vous faire une idée précise sur le travail à fournir. D’autre part, ils pourront évaluer votre profil. Ces derniers sont sélectifs, car ils veulent des candidats capables de répondre à leurs exigences. Autrement dit, il faudra posséder les compétences techniques et managériales adéquates.

2- Êtes-vous prêt à suivre des normes strictes ?

Lorsque vous souhaitez devenir franchisé, il ne faut pas uniquement penser aux avantages offerts par celle-ci. En fait, les bonnes choses qui en découlent ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Avant toute chose, il faut savoir que vous allez être soumis aux règles et aux normes d’un franchiseur.

Cela est tout à fait normal dans la mesure où c’est le propriétaire de la marque. Il a une réputation à maintenir. Pour ce faire, vous devrez suivre ses normes de production et de commercialisation. En outre, ce dernier devra organiser des formations dans ce sens. Concrètement, les formations ont lieu une fois que le contrat de franchise est signé.

3- Êtes-vous disposé à apprendre les ficelles du métier ?

Même si vous n’avez pas encore les compétences requises, vous pouvez devenir un franchisé. Cela dépend essentiellement de l’activité que vous choisissez. Des entreprises sont disposées à former des novices si elles estiment que le métier est à la portée de tous.

Cependant, la formation peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Vous devrez alors faire preuve d’assiduité et de persévérance tout au long de cette étape. Si vous n’êtes pas disposé à fournir des efforts, alors ne vous engagez pas dans cette voie !

4- Faites-vous preuve d’ouverture d’esprit ?

De nombreux entrepreneurs veulent bâtir leur entreprise en autarcie. Or, cela va à l’encontre de l’esprit d’une franchise. Quand vous arrivez sur un marché concurrentiel, le succès n’est pas directement garanti par la notoriété de la marque propriétaire.

En effet, votre stratégie de vente n’est peut-être pas suffisamment pertinente. Pour y remédier, ne vous reposez pas sur vos propres connaissances ! Parfois, il est utile d’approcher les autres franchisés pour savoir ce qui ne va pas dans vos démarches. En privilégiant les échanges et les conseils, ce sera plus facile de développer votre affaire.

5- Avez-vous des ressources financières suffisantes ?

La variable financière est l’une des plus importantes pour créer une entreprise. Cela est aussi valable dans le cas d’une franchise. Pour les plus grandes marques, il faudra injecter d’énormes fonds d’investissement pour que l’affaire puisse être lancée et se développer en toute sérénité.

En revanche, si vous n’avez pas assez d’argent, il est toujours possible d’emprunter auprès d’institutions financières. Pour cela, vous devrez élaborer un business plan pertinent et sans risque. Dans celui-ci, assurez-vous que vous êtes en mesure de rembourser le capital emprunté et de payer les intérêts. Vous pouvez vous faire aider par un expert en finances.

6- Votre instinct vous dit-il de vous engager dans cette aventure ?

Cela peut paraître anodin, mais votre ressenti concernant une opportunité d’affaires est primordial. Si vous sentez que la franchise n’est pas faite pour vous, vous pouvez vous retirer. Cela reste valable même si les raisons de votre réticence ne sont pas totalement claires. Il est essentiel d’être dans des conditions favorables en entrepreneuriat.

Attention toutefois ! Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas prendre des risques. Au contraire, c’est un élément clé pour réussir dans le monde des affaires. Il faut juste prendre les risques qui en valent réellement la peine.

 

Ce sont là les questions indispensables à vous poser avant de devenir franchisé. Bien sûr, d’autres facteurs peuvent influencer votre décision d’investir ce domaine comme l’emplacement d’implantation par exemple.

 

Nathalie